Mort du protecteur des éléphants Wayne Lotter en Tanzanie

Il s’était consacré à défendre les éléphants du braconnage. Co-fondateur de la branche tanzanienne de la fondation de protection de la nature PAMS (Protected Area Management Solutions), il a été tué dans la nuit de mercredi à jeudi à Masaki, un quartier huppé de Dar es Salaam, la capitale économique de la Tanzanie, a annoncé PAMS dans un communiqué.

D’abord ranger dans son Afrique du Sud natale, puis à l’avant-garde de la lutte contre le braconnage en Tanzanie, il a toujours voué sa vie à la protection de la faune sauvage.

La Tanzanie fait partie des pays qui recensent les plus grandes populations d’éléphants sur le continent africain, mais c’est aussi l’un des plus meurtris par le braconnage. Récemment, on constatait que le nombre d’éléphants en son sein a diminué de 60% entre 2009 et 2014.

La fondation PAMS considère pourtant que ces événénements diminuent depuis, entre autres grâce aux efforts d’une unité tanzanienne d’élite spécialisée dans les crimes “graves” nationaux et internationaux (NTSCIU), dont le braconnage.

Leave a Reply